Investir dans une résidence universitaire pour réduire ses impôts

on peut réduire ses impôts en investissant dans une résidence universitaire

Pour épargner et se constituer un patrimoine, l’investissement immobilier a le vent en poupe. Surtout depuis que l’épargne rémunère à des taux dérisoires. La résidence universitaire constitue un placement intéressant, pour peu que l’on soit vigilant.

Des avantages fiscaux

On peut investir en résidence universitaire même avec un budget et un apport modestes. Pouvoir avancer les frais de notaires et emprunter entre 80 000 et 150 000€ sont des bases suffisantes pour se lancer et bénéficier d’avantages fiscaux, en plus de percevoir des revenus locatifs. Pour la défiscalisation, il y a deux possibilités. Le dispositif Censi-Bouvard permet une réduction d’impôt de 11% du prix du bien, limité à 300 000 euros.

Cette déduction s’étale sur neuf ans et se fait sous le régime BIC ou micro-BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux). On peut aussi choisir le statut de loueur en meublé non professionnel, qui permet un abattement fiscal forfaitaire de 50% ou la déduction des charges, également sous le régime BIC. Il faut toutefois louer le bien pendant au moins neuf ans pour pouvoir bénéficier de ces avantages.

L’importance des services proposés

Toutefois, pour tirer parti au mieux de ces avantages, il faut s’assurer d’un certain nombre d’éléments, pour garantir que l’investissement sera rentable. Il faudra se rendre sur place au moins une fois, pour apprécier la qualité du bâtiment et des services proposés, ainsi que son emplacement et ses atouts géographiques. Ensuite, pas de souci, c’est l’exploitant qui gère la mise en location, l’entretien et qui vous reverse le montant des loyers.

La plupart des logements étudiants sont des T1. Toutes les résidences étudiantes ne se valent pas en terme de qualité et de services. Des organismes comme http://lesbellesannees.com/ proposent des chambres universitaires de standing avec toutes les commodités, ainsi que des installations adaptées aux étudiants telles qu’une laverie ou une salle de sports, et prévoient même des services tels que le prêt d’électroménager pour le ménage et le repassage.

L’emplacement, un critère de sélection primordial

Il faut également tenir compte de l’emplacement de la résidence. C’est un facteur crucial. Celle-ci doit être proche de la faculté ou de l’école, et les transports et les commerces doivent être à proximité. On aura tendance à favoriser les villes de plus de 10 000 habitants. La diversité de l’offre en matière de formations, ou une école prestigieuse et très prisée, sont également des critères importants. Si toutes les conditions sont réunies, on peut alors espérer un rendement d’environ 4%.

Soyez le premier à donner votre avis sur "Investir dans une résidence universitaire pour réduire ses impôts"

Poster un commentaire

Votre adresse email restera secrète


*