Comment optimiser ses investissements locatifs depuis l’étranger ?

Maisonette en bois sur un bureau et mains

De nombreux expatriés souhaitent investir dans la pierre en France, même depuis leur lieu de résidence à l’étranger. Cela leur permet de s’assurer des revenus complémentaires et d’accroître leur patrimoine. Néanmoins, investir en France lorsqu’on se trouve en dehors de l’Hexagone présente divers obstacles. La clé : se faire accompagner par des experts.

Trouver un accompagnement clé en main

Investir en France lorsqu’on n’est pas sur place peut parfois s’avérer plus compliqué de prévu. Etant donné que vos opérations ont lieu depuis l’étranger, il est plus judicieux de sous-traiter certaines tâches pour que tout se déroule au mieux. Par ailleurs, il est préférable de miser sur l’investissement locatif. En louant vos biens, vous vous assurerez des revenus fiables. Bien sûr, vos gains seront moins élevés que si vous traitiez tout de A à Z, mais cela s’avère impensable depuis l’étranger. De plus, en tant que Français natif, vous pouvez vous poser la question de la défiscalisation, notamment par le biais de la loi Pinel. Qu’en est-il ?

Les expatriés peuvent-ils bénéficier de la loi Pinel ?

Le dispositif Pinel (anciennement Duflot) vise à réduire le montant des impôts sur les revenus qui proviennent des investissements dans l’immobilier locatif. Certaines villes comme Toulouse sont concernées car elle appartient à la zone Pinel Toulouse. Il existe plusieurs conditions, comme les performances énergétiques du logement, le montant du loyer mensuel, le revenu fiscal de référence du locataire, la durée de location, etc. De plus, le locataire doit se servir du bien comme lieu d’habitation principal. Il semble donc possible qu’en temps de Français natif, les expatriés puissent bénéficier de la loi Pinel. Pourtant, une des conditions supplémentaires consiste à résider fiscalement en France pour pouvoir prétendre à la défiscalisation prévue dans le cadre du dispositif Pinel. Par conséquent, nous pouvons affirmer qu’un expatrié ne peut pas prétendre bénéficier de cette loi pour réduire le montant de ses impôts sur le revenu.

Pourquoi investir dans l’immobilier locatif ?

Lorsqu’on souhaite investir dans la pierre, il convient de bien se préparer, surtout si on est expatrié. Ce marché attire de nombreux investisseurs qui souhaitent réaliser des plus-values. D’autres louent leurs biens immobiliers l’année pour en profiter durant les vacances et se réservent un logement pour leur retraite. Bien sûr, il faut être vigilant quant aux rendements et se prémunir contre les risques. Par exemple, il convient de prendre en compte tous les facteurs financiers pouvant affecter les plus-values et surveiller l’évolution du marché. La fiscalité demeure également un élément important à considérer pour ne pas se tromper dans les calculs des rendements.

Laisser un commentaire sur "Comment optimiser ses investissements locatifs depuis l’étranger ?"

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


*