Investissement immobilier : quels leviers de défiscalisation pour le neuf ?

leviers de défiscalisation
Investir dans l’immobilier est un placement sûr permettant de valoriser son patrimoine. Il peut se faire dans le but d’acquérir une résidence principale, mais aussi dans un objectif de mise à la location. En parallèle, il est possible de bénéficier de certains dispositifs de défiscalisation. On vous en présente deux dans la suite de cet article.

Le dispositif Censi-Bouvard, un complément du statut de LMNP

Le dispositif Censi-Bouvard est un complément du statut de Loueur en Meublé Non Professionnel (LMNP). Il permet ainsi d’obtenir une réduction d’impôt et de récupérer la TVA relative à un logement neuf et meublé. Pour en profiter, le bien immobilier neuf doit être acheté avant le 31 décembre 2022. Il devra se trouver dans une résidence pour personnes âgées, étudiants ou personnes handicapées. En contrepartie, vous devrez mettre à la location durant neuf ans votre appartement. Attention également, son prix de revient ne devra pas excéder les 300 000 euros.

Quels avantages pour le dispositif Censi-Bouvard ?

Le dispositif Censi-Bouvard présente divers avantages. Tout d’abord, les taux de rendement sont particulièrement intéressants puisqu’ils sont de l’ordre de 3,50 à 4,25 % en moyenne. Gardez aussi en tête que devant l’augmentation des demandes locatives, vous n’aurez pas de mal à trouver preneur. Et bien sûr, vous aurez l’avantage du report de la réduction d’impôts durant six années, à condition que le logement soit toujours en location à la date où la demande sera effectuée. Vous pourriez aussi choisir d’opter pour des maisons picardes neuves que vous mettriez en location après leur construction, via le dispositif Pinel.

La loi Pinel, dispositif apprécié des investisseurs

La loi Pinel a succédé au dispositif Duflot en 2014. Elle sera reconduite jusqu’en 2024 au moins et offre la possibilité aux personnes investissant dans un bien immobilier le louant de bénéficier d’une réduction d’impôts. Ses objectifs sont les suivants :
  • Soutenir l’offre locative dans des zones où la demande est particulièrement forte.
  • Proposer des biens immobiliers dont le loyer sera plafonné.
L’idée demeurant de favoriser les ménages présentant des difficultés à atteindre le marché de droit commun, sans pour autant qu’ils aient à se tourner vers les logements sociaux. Mais attention, certaines conditions doivent être réunies pour disposer de la loi Pinel. Il est ainsi obligatoire d’investir dans un bien immobilier neuf, situé en zone A, A bis ou B. Il s’agit de celles qui sont dites tendues, où la demande est plus forte que l’offre. Par ailleurs, le logement devra être loué dans les 12 mois suivant la fin de sa construction et il devra aussi être en conformité avec les normes énergétiques actuellement en vigueur. Le non-respect de ces conditions entraînerait la perte du dispositif de défiscalisation.

Les avantages de la loi Pinel en 2022

Le dispositif Pinel présente aujourd’hui de multiples avantages. Tout d’abord, il permet de réduire les impôts des propriétaires de :
  • 12 % pour un engagement de 6 ans.
  • 18 % pour une durée de 9 ans.
  • 21 % pour un engagement de 12 ans.
Concrètement, jusqu’à 63 000 euros peuvent être économisés. Il est aussi l’occasion d’obtenir un complément de revenus via la réception de loyers mensuels. En plus de se créer un patrimoine immobilier, la loi Pinel est donc une belle opportunité pour anticiper sa retraite.

Laisser un commentaire sur "Investissement immobilier : quels leviers de défiscalisation pour le neuf ?"

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


*