Une nouvelle fiscalité pour les cryptomonnaies en France

Sommaire

Depuis quelques années, nous assistons à l’émergence des cryptomonnaies qui se placent, aujourd’hui, comme un des investissements les plus plébiscités. L’année 2022 constitue une étape charnière dans la réflexion sur la mise en place d’un cadre juridique qui devrait être mis en place dès 2023. Sur ce sujet, la France est l’un des pays qui taxe le plus les transactions d’actifs numériques, compte modifier sa fiscalité dans les années à venir.

Des plateformes de gestion de votre portefeuille de cryptomonnaies

Avec plus de 15 000 cryptomonnaies sur le marché, les consommateurs disposent d’un large choix pour débuter dans ce secteur. Toutefois, le Bitcoin et l’Ethereum restent largement majoritaires puisqu’elles représentent environ 60 % de la capitalisation boursière de toutes les cryptomonnaies. Pour vous aider dans la gestion quotidienne de vos Bitcoins, de nombreuses plateformes ont vu le jour sur internet. Parmi elles, certaines plateformes se démarquent et n’hésitent pas à vous lister les inconvénients et les avantages qu’elles proposent. C’est notamment le cas sur Bitcoin Era avis où toutes les spécificités de l’outil sont indiquées pour vous aider à mieux choisir. Avec un algorithme qui repose sur l’intelligence artificielle pour acheter et vendre automatiquement les cryptomonnaies, elle facilite la gestion au jour le jour de votre portefeuille.

Un régime fiscal complexe pour les investisseurs de cryptomonnaies

Avec un régime fiscal complexe, la France fait partie des pays qui taxent le plus les cryptomonnaies. Une distinction existe entre les acheteurs occasionnels et les investisseurs habituels qui sont assimilés à des professionnels. Dès lors qu’il s’agit d’un évènement ponctuel, le consommateur devra s’affranchir du prélèvement forfaitaire unique de 30 % sur les plus-values. Dans le cas où il s’agit d’une activité régulière, les investisseurs sont soumis au barème progressif de l’impôt et aux prélèvements sociaux. Autrement dit, une imposition de plus de 60% si le taux marginal d’imposition est de plus 45%, et de plus de 65% si vous êtes soumis au régime des hauts revenus.

Une fiscalité qui change en 2023 pour la France

Dès le 1er janvier 2023, le législateur a décidé de modifier les règles de fonctionnement concernant l’imposition des gains générés par les cryptomonnaies. En effet, dans l’application de la loi, si la vente de cryptomonnaies entre dans le cadre de votre patrimoine privé, vous relevez du prélèvement forfaitaire unique, que vous soyez un investisseur occasionnel ou privé. Vous pourrez donc, dès son entrée en vigueur, renoncer à l’impôt de 12,8% et choisir d’être imposé suivant le barème progressif de l’impôt sur les plus-values. Cette option est intéressante si vous êtes dans la situation où vous ne payez pas d’impôt, car seuls les prélèvements sociaux de 17,2% seront prélevés.

Le marché mondial de la cryptomonnaie atteint aujourd’hui le montant de 2500 milliards de dollars, soit 1% des actifs financiers mondiaux. Avec la baisse du pouvoir d’achat, les consommateurs sont désormais à l’écoute du marché de la cryptomonnaie afin d’augmenter la rentabilité de leur portefeuille d’investissement. Les actifs financiers deviennent de plus en plus attractifs pour les nouveaux investisseurs.

Retour en haut