Une défiscalisation massive pour 200 logements sociaux en Outre-Mer

Logements sociaux Outre-mer

C’est une réelle avancée pour l’État qui souhaite investir dans les DOM-TOM, la ministre de l’Outre-Mer annonce le déploiement de 200 logements sociaux défiscalisés. Une réunion avait été nécessaire avec George Pau-Langevin pour évoquer ce dossier.

200 logements sociaux seront défiscalisés

Les investisseurs sont souvent nombreux en France métropolitaine, mais ils délaissent l’Outre-Mer alors que les possibilités offertes sont importantes. Le gouvernement connait le potentiel des différentes îles, notamment en matière touristique. Il a donc développé une politique d’incitation avec par exemple la Loi Pinel Outre-Mer pour inviter les contribuables à investir dans ces zones. Lors d’une réunion avec le secrétaire d’État au budget et la ministre, il a été annoncé que 200 logements sociaux ont obtenu un agrément. Ils sont compatibles avec la défiscalisation.

Cette bonne nouvelle n’est pas la seule, car d’autres dossiers de ce genre sont censés suivre le même chemin. Le gouvernement de François Hollande semble concrétiser son désir, celui de dynamiser le domaine du logement dans les DOM-TOM en passant par une défiscalisation favorable via, par exemple, la Loi Girardin qui a été prolongée jusqu’en 2020.

Plusieurs dossiers de défiscalisation sont en attente

Les politiques pour ces zones ont fait l’objet de plusieurs engagements lors d’une réunion du 22 avril 2016. A cette époque, il avait été convenu qu’un nouveau rassemblement serait nécessaire pour jauger l’avancée du dossier. Le 9 mai dernier, Christian Eckert, le Secrétaire de l’État au Budget a prévenu la ministre de l’Outre-Mer en révélant que des investissements productifs étaient sur le point de voir le jour. En effet, deux affaires sont pour l’instant à l’étude. D’ici l’été 2016, le secteur devrait connaitre la décision en matière d’agrément. Dans tous les cas, cela demandera un coût de 110 millions d’euros.

George Pau-Langevin assure qu’il n’y aura pas de privatisation

En parallèle, le logement social possède un intérêt particulier, mais pour optimiser davantage la défiscalisation, la ministre a décidé de procéder à quelques changements. Le traitement des dossiers dès 2016 devrait donc être simplifié drastiquement puisque l’objectif consiste à séduire les contribuables.

Pour rappel, 50% du parc ultramarin est détenu par les sept Sidom. Lors d’une séance à l’Assemblée nationale, George Pau-Langevin, la ministre de l’Outre-Mer a assuré que les logements sociaux ne feront pas l’objet d’une privatisation. Prochainement, une réunion avec tous les partenaires et les collectivités locales devrait être mise en place.

Be the first to comment on "Une défiscalisation massive pour 200 logements sociaux en Outre-Mer"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*