2021 : investir dans des entreprises pour payer moins d’impôts

Argent investir

Depuis quelques années, les opportunités permettant de réduire son impôt sur le revenu (IR) ou son impôt sur la fortune immobilière (IFI) sont en baisse. Ce phénomène peut s’expliquer par la mise en œuvre du plafonnement des niches fiscales. Le président de la République, Emmanuel Macron, a d’ailleurs récemment affirmé sa volonté de les maintenir. De ce fait, de plus en plus d’investisseurs cherchent à trouver des solutions pour réduire leurs impôts.

À qui s’adresse la défiscalisation ?

La défiscalisation est un domaine qui suscite de nombreuses interrogations. Globalement, la défiscalisation est un investissement. Dans cette optique, les investisseurs doivent garder en tête qu’il s’agit d’un moyen d’étoffer leur patrimoine. Que ce soit un investissement par le biais de l’immobilier, dans un placement financier ou dans un groupe foncier forestier, la défiscalisation doit être un paramètre pris en compte après le calcul du gain potentiel apporté. Il s’agit d’un procédé destiné, avant tout, aux contribuables qui sont redevables de l’impôt sur le revenu dans l’Hexagone. À ce jour, moins de 45 % des foyers fiscaux payent des impôts sur le territoire national.

Investir dans des entreprises pour défiscaliser

Parmi les solutions, qui permettent la défiscalisation, figure les investissements dans les entreprises. Il convient notamment de rappeler que les stratégies de défiscalisation ne sont pas les mêmes pour tous les contribuables. D’autre types de placements financiers, dont les gains et les pertes ne sont pas imposables dans certaines conditions, sont aussi accessibles par le biais de différentes plateformes de trading : https://actufinance.fr/courtiers-en-ligne/. Avant de se lancer dans des investissements dans le milieu de la Bourse régi par l’Autorité des Marchés Financiers, il est vivement conseillé de se renseigner sur les différents types de dispositifs défiscalisant.

Les actions éligibles au PEA-PME

Pour pouvoir investir dans une PME, il faudra avant tout ouvrir un compte-titres ou d’opter pour un contrat de capitalisation. Plafonnée à 225 000 euros de versements, la fiscalité est particulièrement avantageuse. Le PEA-PME permet ainsi d’investir dans des PME et ETI éligibles et de pouvoir bénéficier d’une réduction des impôts sur le revenu. En revanche, seules les actions et les titres assimilés des PME et ETI, qui comptent moins de 5 000 salariés et qui réalisent un chiffre d’affaires inférieur à 1,5 milliards d’euros, sont éligibles.

À titre informatif, le décret relatif n° 2014-283 du 4 mars visant à instaurer le PEA-PME a notamment fait progresser le plafond de versements instauré pour un PEA classique. Celui-ci est passé de 132 000 à 150 000 euros. Un nouveau décret publié le 5 mars 2014 dans le Journal Officiel mentionne les modalités d’application qui concerne le nouveau PEA, ainsi que d’autres éléments tels que ses conditions d’ouverture ou les fonds et valeurs éligibles.

Laisser un commentaire sur "2021 : investir dans des entreprises pour payer moins d’impôts"

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


*