Tout savoir sur la défiscalisation immobilière avec travaux

En France, les investisseurs immobiliers se plaignent de l’impôt sur le revenu lors des travaux de rénovation d’un bien immobilier qui coûte une fortune. Pour le réduire, plusieurs dispositifs de défiscalisation immobilière avec travaux existent, dont la loi Pinel et la loi Malraux. Pour en savoir plus sur cette stratégie fiscale, vous devrez poursuivre la lecture du présent guide.

Quand est-ce qu’une défiscalisation immobilière avec travaux s’avère nécessaire ?

La défiscalisation immobilière avec travaux consiste en une opération qui permet aux investisseurs de réduire leur impôt sur le revenu ou sur la fortune en réalisant des travaux de rénovation ou de développement dans un bien immobilier. Elle peut être intéressante dans plusieurs situations :
  • Lorsque vous achetez un bien immobilier ancien à rénover et que vous souhaitez réduire les coûts liés à ces travaux en les déduisant de votre impôt sur le revenu.
  • Lorsque vous achetez un bien neuf et que vous souhaitez profiter de dispositifs de défiscalisation spécifiques. Comme la loi Pinel qui vous permettent de louer le bien à un prix inférieur à celui du marché en échange d’une réduction d’impôt sur le revenu.
  • Lorsque vous êtes propriétaire d’un bien immobilier et que vous souhaitez réaliser des travaux de rénovation énergétique pour améliorer la performance énergétique de votre logement et réduire vos factures de chauffage. Vous pouvez alors profiter de dispositifs de défiscalisation tels que le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE).

Quels sont les dispositifs de défiscalisation immobilière avec travaux en France ?

Il existe plusieurs dispositifs de défiscalisation immobilière avec travaux, tels que la loi Pinel, la loi Malraux, le dispositif Denormandie, le dispositif Censi-Bouvard, etc.

La loi Pinel

La loi Pinel est un dispositif de défiscalisation immobilière qui permet aux investisseurs de réduire leur impôt sur le revenu en achetant et en louant un bien immobilier neuf ou en état futur d’achèvement (VEFA). En échange de la réduction d’impôt, l’investisseur s’engage à louer le bien pendant une période minimale de 6, 9 ou 12 ans. Le taux de réduction d’impôt offerte par la loi Pinel peut atteindre jusqu’à 21 % du coût total de l’investissement, plafonné à 300 000 euros par an et par foyer fiscal.

La loi Malraux

La loi Malraux est un dispositif de défiscalisation immobilière qui permet aux investisseurs de réduire leur impôt sur le revenu en réalisant des travaux de rénovation dans un bien immobilier situé dans un secteur sauvegardé ou en péril. En échange de la réduction d’impôt, l’investisseur s’engage à conserver le bien pendant une période minimale de 2 ans. Le taux de réduction d’impôt offerte par la loi Malraux peut atteindre jusqu’à 30 % du coût total de l’investissement, plafonné à 100 000 euros par an et par foyer fiscal pour les biens situés dans des secteurs sauvegardés et à 50 000 euros par an et par foyer fiscal pour les biens situés dans des ZPPAUP.

Le dispositif Denormandie

Le dispositif Denormandie permet aux propriétaires de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu en échange de la réalisation de travaux de rénovation énergétique dans leur logement. Pour bénéficier de la réduction d’impôt, les propriétaires doivent faire réaliser des travaux de rénovation énergétique par un professionnel qualifié. Et respectant certaines normes techniques et environnementales. Le taux de réduction d’impôt offerte par le dispositif Denormandie peut atteindre jusqu’à 30 % du coût total des travaux, plafonné à 8 000 euros par an et par foyer fiscal.

Le dispositif Censi-Bouvard

Le dispositif Censi-Bouvard est destiné à encourager l’investissement dans la location meublée non professionnelle (LMNP). Il permet aux personnes physiques et aux sociétés de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu en échange de l’acquisition ou de la construction d’un bien destiné à la location meublée. La réduction d’impôt offerte par le dispositif Censi-Bouvard peut atteindre jusqu’à 11 % du coût total de l’investissement, plafonné à 300 000 euros par an et par foyer fiscal.

Comment procéder à une défiscalisation immobilière avec travaux ?

Pour bénéficier d’une défiscalisation immobilière avec travaux, il faut suivre quatre principales étapes.
  • Choisir le dispositif de défiscalisation qui vous convient: Chaque dispositif a ses propres conditions d’éligibilité et de bénéfice fiscal. Il est donc important de bien étudier les différentes options disponibles et de choisir celle qui vous convient le mieux.
  • Réaliser les travaux : une fois que vous avez choisi votre dispositif de défiscalisation, vous devez réaliser les travaux de rénovation ou de développement prévus. Il est important de respecter les critères édictés par le dispositif et de conserver tous les justificatifs des travaux réalisés (factures, devis, etc.).
  • Louer le bien : dans le cas de certains dispositifs de défiscalisation, comme la loi Pinel, il est nécessaire de louer le bien pendant une durée minimale définie par la loi. De plus, il est important de respecter les conditions de location prévues par le dispositif et de conserver tous les documents relatifs à la location (bail, quittances de loyer, etc.).
  • Déclarer les travaux et la location : en fin d’année, vous devez déclarer les travaux réalisés et la location du bien dans votre déclaration de revenus. Vous pouvez alors bénéficier de la réduction d’impôt prévue par le dispositif de défiscalisation.

Laisser un commentaire sur "Tout savoir sur la défiscalisation immobilière avec travaux"

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


*