Quels procédés de défiscalisation sur les investissements immobiliers seront encore disponibles en 2019 ?

Défiscalisation

Ces dernières années ont été d’excellentes années très propices aux investissements immobiliers et à la défiscalisation. Cependant, avec la fin de l’année 2018 qui approche, les particuliers et les investisseurs se posent des questions sur l’avenir des dispositifs de défiscalisation. Heureusement pour eux, la majorité de ces dispositifs sera maintenue au cours de l’année 2019.

Acheter et revendre des terrains

Le 1er janvier 2018, un dispositif de défiscalisation avait été mis en place pour stimuler la vente des terrains constructibles, en plus des dispositifs stimulant déjà les constructions de logements neufs. Ce dispositif permettait aux propriétaires de terrains constructibles de bénéficier d’un abattement de 70 % sur les plus-values dégagées par la vente du terrain.

Concrètement, cela veut dire qu’en vendant un terrain constructible, le vendeur ne paiera des impôts que sur 30 % du montant qu’il aura gagné. On ne parle donc pas du prix du terrain, mais bien des bénéfices générés par la vente. Un dispositif de défiscalisation très généreux qui sera maintenu au moins jusqu’au 31 décembre 2020 !

La loi Pinel

La loi Pinel a été mise en place pour encourager les particuliers à acheter pour louer à d’autres particuliers des logements neufs dans certaines zones. Les zones en question sont souvent des zones où le marché de l’immobilier a du mal à décoller et que l’État aimerait aider à s’enrichir. Le loueur profitait alors d’une réduction d’impôts de 12, 18 ou 21 % selon la durée du bail signé (6, 9 ou 12 ans).

Cette loi Pinel a été mise en place dès le début de l’année 2015 et le gouvernement a récemment décidé de prolonger ce dispositif de défiscalisation au moins jusqu’à la fin de l’année 2021. Il reste donc encore deux ans aux investisseurs pour profiter de cette opportunité, qui impose tout de même un encadrement des loyers assez strict.

Investir dans l’ancien

La défiscalisation ne concerne pas que l’immobilier neuf, même s’il est clair que l’État essaye de le stimuler au maximum. La loi Pinel, par exemple, s’applique également sur des logements anciens nécessitant de très lourds travaux de réaménagement. Si ces travaux permettent à l’appartement de correspondre aux exigences techniques et écologiques du neuf, alors le propriétaire peut défiscaliser grâce à la loi Pinel.

Plus largement, dans le cadre de la transition écologique planifiée et encouragée par les derniers gouvernements français, il est tout à fait possible d’acheter un appartement ancien et d’obtenir d’importantes réductions d’impôts sur sa rénovation. L’appartement en lui-même ne permet pas de défiscaliser, mais ces réductions d’impôts permettent de rentabiliser plus facilement l’investissement.

Be the first to comment on "Quels procédés de défiscalisation sur les investissements immobiliers seront encore disponibles en 2019 ?"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*